Content: Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Background: Slate Blackcurrant Watermelon Strawberry Orange Banana Apple Emerald Chocolate Marble
Pattern: Blank Waves Notes Sharp Wood Rockface Leather Honey Vertical Triangles
Paris

Jeton SOFIM non répertorié

11 messages dans ce sujet

Bonsoir,

Je transmets ici une question posée par un membre de et sur World of coins http://www.worldofcoins.eu/forum/index. ... 075.0.html

Le jeton ci-dessous vient de Juan de Nova, qui est une des TAAF. Il est constitué d’une monnaie de la Réunion contremarquée par la SOFIM (Société Française des Îles Malgaches). Le P au-dessus de SOFIM signifie « Phosphates ».

Cette contremarque a été apposée par la SOFIM sur d’autres monnaies françaises métropolitaines ou coloniales.

Ce jeton n’est semble-t-il référencé nulle part.

La question est : quelle peut être selon vous sa valeur sur le marché de la collection ?

Merci !

post-6297-1405499720,0478_thumb.jpg


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Chouette, du nouveau dans le monde des jetons qui est un peu plan plan en ce moment

Vraiment très intéressant, d'autant plus que World of Coins montre aussi une autre monnaie, surfrappée SOFIM pour les Iles glorieuses.

Strictement rien trouvé pour l'instant sur le net malgré un dragage intensif.

Partager ce message


Lien à poster

SOFIM ( "Société Française des Iles Malgaches" ) a exploité de 1952 à 1968 le coprah et des mines de phosphates dans les Iles Eparses dont font partie l'île Juan de Nova et les îles Glorieuses.

Les conditions de vie et de travail des mineurs ( châtiments corporels, emprisonnements, etc...) étaient telles qu'une enquête des autorités françaises eut lieu, menant à la dissolution de la société en 1968.

Durant l'exploitation, tous les produits nécessaires à la vie sur l'île devaient être achetés à l'entrepôt de l'île : On peut penser que les contremarques utilisées visaient à rendre captives les ressources financières des employés, comme l'auraient permis des jetons spécifiques. Le P signifie probablement " Phosphates " et le C " Coprah "

Partager ce message


Lien à poster

A ton avis, quel serait le prix juste (ou la fourchette de prix juste) pour acheter ou vendre ce jeton ?

c'est une monnaie de 1 franc mais de quelle année ?

Je ne sais pas, je n'ai que cette photo et je pense que le demandeur aussi.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour à tous

Je suis assez embarrassé pour suggérer une estimation .

Tout d'abord, j'aimerais savoir si la personne qui possède les deux exemplaires connus ( un pour chaque île ) en a d'autres, de même valeur faciale ou pas.

Ensuite, hormis ( par exemple ) des cas à la Guadeloupe et Marie Galante au XVIII°, je ne connais ( en France ou dans les ex colonies ) aucun exemple moderne analogue ( utilisation de monnaies ayant cours légal surchargées ), mais comme je l'ai écrit plus haut, c'était peut être un moyen pour "geler " les avoirs des personnes qui travaillaient sur ces îles.

Enfin, les marquages P ( Phosphates ? ) et C ( Coprah ? ) pourraient très bien avoir été faits avec une pince à plomber, juste pour l'amusement.C'est le faciès des empreintes qui me fait avancer cette hypothèse. Il ne faut pas oublier en effet que ces produits étaient conditionnés dans des sacs, probablement plombés ( Pratique très courante ). Pour lever éventuellement ce doute, il faudrait avoir au minimum une photo du revers.

Désolé de ne pas répondre pour l'estimation, je pense que les questions que je me pose expliquent ma position.Vous comprendrez que selon qu'il s'agit d'une fantaisie ou de monnaies ayant été utilisées comme telles, on ne joue pas du tout dans la même division !

Je vais essayer d'obtenir des précisions des correspondants de World of Coins qui ont traité ce sujet.

Partager ce message


Lien à poster

Merci Mickmax ! ;)


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Sur Ebay, il y a eu huit monnaies similairement estampillées.

Prix moyen obtenu: 35 euros pièce.

Je me suis permis de reprendre votre photo et des commentaires sur mon site

http://ultramarines.info

page ATF (cliquer dans la colonne de gauche), rubriques Glorieuses et Juan da Nova.

Patrick

Partager ce message


Lien à poster

Merci d'avoir cité le forum Patrick ;)


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

C'est la moindre des choses.

On est là pour s’entraider.

Je répertorie dix monnaies pareillement estampillées.

Perso, je vais en recevoir deux autres.

Patrick

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour !

Depuis 6 mois, je m'intéresse beaucoup à ces monnaies contremarquées.

J'habite à La Réunion, et je voudrais bien leur donner une légitimité.

J'ai été en contact avec la personne qui a et qui vend au compte goutte ces monnaies.

Mais je cherche avant tout à les officialiser par quelqu'un qui aurait connu le système sur place dans les années 50.

Pour l'instant sans succès.

J'ai moi-même acquis 8 de ces monnaies de La Réunion contremarquées (JUAN DE NOVA et LES GLORIEUSES)

J'ai un extrait complet du Nouvel Observateur de l'époque (1973) qui relate les conditions de travail épouvantables des ouvriers à Juan de Nova.

J'ai également essayé d'écrire un petit article en direction des personnes susceptibles de relayer ma recherche.

Si certains sont intéressés, me contacter à

phil.steph.delaygues[a]wanadoo.fr

Réponse assurée.

Merci ! :geek:

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant
    • 4 Posts
    • 61 Views
    • 8 Posts
    • 84 Views
    • 3 Posts
    • 74 Views
    • 10 Posts
    • 91 Views
    • 15 Posts
    • 146 Views