Aller au contenu
MMM

Médaille de mariage... ou pas

Recommended Posts

Bonjour à tous,
Soit, une médaille de mariage relativement classique, signée Gayrard, en argent =, 16g, diam. 33,5, tranche lisse avec poinçon main ARGENT.
Mon questionnement vient du revers qui porte : D.B. 1856 / G.P. 1905 / B.G. 1929

Qui donc sont ces gens et ces dates ? Les enfants ? il y a quand même 73 ans entre les deux dates extrêmes. Et puis le poinçon main...
Un double veuf qui aurait utilisé 3 fois la même médaille ? D'abord c'est osé et puis ensuite 73 ans...
En plus les deux G sont du même graveur.

Une autre idée ?

10a.jpg

10r.jpg


--

Ma collection est là : http://wwww.la-grille-verte.net/mmm/

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour,

 

Je n'ai pas d'explication, je livre juste quelques éléments de réflexion (qui renforcent le flou au lieu de le résoudre) :

- deux lettres à chaque fois, séparées par un point, peu probable qu'il s'agisse de prénoms composés. Chaque paire est vraisemblablement un couple nom + prénom ou l'inverse. Or, qu'on tienne l'initiale du nom comme la première lettre (peu probable) ou la seconde, de toute façon ils ne seraient pas deux à porter le même nom. Pour 3 naissances d'un même parent, c'est gênant (vu la curiosité de la chose j'étends l'hypothèse aux fruits du mariage...). On peut penser aussi aux mariages d'une fratrie de 3 avec seulement le nom des 3 conjoints, mais 73 ans entre le mariage du premier/de la première et celui du/de la troisième, on va oublier.

- ta remarque sur la très curieuse graphie des deux G qui permet d'attribuer au moins deux lignes au même graveur : donc en 1929, quelqu'un a voulu honorer en plus un événement de 1905. Peut-on supposer que la première ligne est du même jour (les caractères semblent plus resserrés mais le 1 et le 5 ont l'air identiques, les B à voir ? Si oui, en 1929 un évènement de 1856 était encore si important qu'on l'a gravé, 73 ans plus tard...

J'ai pensé, vaguement, à trois évènements professionnels de la carrière d'un prêtre.

Ce serait intéressant de contacter Henri Terisse. Il tenait un stand l'autre jour à Argenteuil.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Maintenant que tu le dis, il parait évident à l'examen que les 3 gravures sont de la même main et même probablement du même jour.. En ce qui concerne le 1856, ce n'est pas que les caractères sont plus resserrés mais que la date est dans une police légèrement plus petite, peut-être simplement parce que le graveur s'est aperçu trop tard que cela ne tiendrait pas. ET c'est extraordinaire parce que du coup on dirait que les lettres ont été gravées alignées, puis que l'on a ajouté les dates indépendamment en se basant sur la couronne et non pas du résultat. Du coup ce n'est pas centré. La gravure est soignée mais le résultat fait amateur (avec en prime une trace après le 5 central).
Mais si la médaille a été gravée en 1929, c'est sur une vieille médaille de 1856.
Ton hypothèse du prêtre est intéressante, mais sur une médaille de mariage ???

Malheureusement, je suis au fin fond d'une campagne désertique et je ne risque pas de croiser Henri Terisse... A moins qu'il ne lise ce forum ?


--

Ma collection est là : http://wwww.la-grille-verte.net/mmm/

Partager ce message


Lien à poster

Moi je peux le croiser (pas dans l'immédiat) mais il faudrait que j'imprime l'écran à lui montrer.

 

La célébration des mariages est une des missions majeures du prêtre, c'est là que je le rattache à ta médaille... C'est vrai que cela peut être capillotracté.

 

Es-tu certain que la médaille est d'avant 1929 ?


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
il y a 4 minutes, Paris a dit :

Moi je peux le croiser (pas dans l'immédiat) mais il faudrait que j'imprime l'écran à lui montrer.

 

La célébration des mariages est une des missions majeures du prêtre, c'est là que je le rattache à ta médaille... C'est vrai que cela peut être capillotracté.

 

Es-tu certain que la médaille est d'avant 1929 ?

 

Si tu me donnes une adresse en MP je peux t'envoyer des photos propres
Pour la date de la médaille je me référais au poinçon main, mais cela peut être une médaille non attribuée récupérée après coup.
C'est un achat sur Internet sans aucune garantie quant à l'origine.


--

Ma collection est là : http://wwww.la-grille-verte.net/mmm/

Partager ce message


Lien à poster

Pas la peine finalement de passer par moi, Henri Terisse habite lui aussi en pleine cambrousse donc n'est peut-être pas toujours présent dans les salons d'Île-de-France, mais un simple coup de Ggle te donne son adresse postale sans risque d'homonymie... Je suppose que contre, au maximum, autorisation d'utiliser des photos de ta médaille, il serait secourable.

 

Je pense en effet à l'utilisation tardive d'une non attribuée, il en traîne encore partout.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

je pense que les 3 dates ont été gravées en même temps, le "mouvement" est identique, et l'ont été en 1929.

peut-être une sorte de reconstitution de généalogie pour le mariage de 1929 : arrière grd-parents de 1856, grd-parents zappés, parents 1905, jeunes 1929. les lettres étant l'initiale du prénom.

  • Like 1

helo3.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 2 heures, hpdp a dit :

je pense que les 3 dates ont été gravées en même temps, le "mouvement" est identique, et l'ont été en 1929.

peut-être une sorte de reconstitution de généalogie pour le mariage de 1929 : arrière grd-parents de 1856, grd-parents zappés, parents 1905, jeunes 1929. les lettres étant l'initiale du prénom.

 

Je suis d'accord pour la première partie. Quant à la seconde... disons que la théorie est... intéressante.


--

Ma collection est là : http://wwww.la-grille-verte.net/mmm/

Partager ce message


Lien à poster

Zapper une génération serait curieux, par contre il est possible que l'enfant (un fils) issu du mariage de 1856 ne se marie qu'en 1905. Mariés en 1856, ils ont pu se reproduire jusqu'aux années 70 et si le fils, par exemple, était militaire, il a pu se marier tard.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Je me pose la même question au sujet de toute médaille de mariage ! Cela peut-il être autre chose que de l'autocélébration ? Chacun connaît la date de son propre mariage, pourquoi la faire graver sur une médaille ? Sérieusement, je ne sais pas si ces médailles étaient destinées à être conservées par le couple dont le mariage figurait dessus. Si c'est le cas, ça m'échappe. Qui se ferait graver une médaille portant sa propre date de naissance ?


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Possible. Je ne sais pas.

Curieusement, alors que du côté de ma mère je descends d'assez grands bourgeois de province (gros commerçants, responsabilités municipales en continu pendant un bon siècle, mécénat et grand sens des convenances etc.) et que j'ai récupéré quasiment tout ce qui était d'intérêt principalement historique depuis les environs de 1830, je n'a jamais eu connaissance d'aucune de ces médailles dans ma famille. Je ne sais pas si leur teneur en argent les a fait partir dans une autre branche de la famille, celle qui a monopolisé les bijoux et l'argenterie, ou si nous avons vécu tout le XIXème siècle et la première moitié du XXème sans aucune de ces choses.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Si : la tuberculose et la mort d'épuisement entre 45 et 50 ans. Ca c'est du côté de Papa. Tu vois qu'on a toujours quelque chose à transmettre ! :lol:


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Nous avons une génération d'écart, 57 c'est la mort de mon grand-père (à 52 ans).


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

    • 4 Posts
    • 49 Views
    • 12 Posts
    • 179 Views
    • 4 Posts
    • 120 Views
    • 4 Posts
    • 85 Views
    • 6 Posts
    • 115 Views



×