Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour

Oui en effets et Prusse ont voie écrit Got mint uns (dieux sera avec nous ) , c'est la devise royale Prusse . Et il est écrit par la suite 4 août 1914 qui serait la date de l'invasion  des Allemands sur les terres belges.

https://www.rtbf.be/14-18/thematiques/detail_dieu-sera-avec-nous-contre-gott-mit-uns-une-guerre-de-religion?id=8512865

 

http://grande.guerre.pagesperso-orange.fr/aout17.html

Partager ce message


Lien à poster

Elle semble pas très épaisse je trouve que le poids est bien élevé pour 30 mn  vous êtes sur du poids ou du diamètre ?  

 

Partager ce message


Lien à poster

Vue la qualité de la frappe c'est sûrement un jeton privé ou dans ce style la . Se sera difficile de la trouver en ligne et peu de valeur . mes elle reste intéressante surtout pour l'histoire .

Partager ce message


Lien à poster

le métal m'a l'air trop jeune pour être centenaire, et si la face "14" est présentable, la gravure de la 17 est trop malhabile pour être "officielle".

une partie de la légende en allemand, une autre en français, ça ne va pas.

ce doit être un jeton récent à l'occasion du souvenir de la grande guerre, l'équivalent d'un jeton de fête médiévale.


helo3.gif

 

Partager ce message


Lien à poster

De plus on remarque aussi sur l'avers "1914" une faute

d'orthographe sur "got"  pour gott mint uns . Le metal semble plutôt tendre et lourd comme pour du plomb ou un alliage avec du plomb .

 

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour,

 

Le fait que la date soit 4 août 1914 d'un côté et 4 août 1917 de l'autre n'est pas le moins curieux.

Un tel motif avec la devise prussienne serait un peu limite pour une cérémonie récente. Je pense, sans aucune certitude, à un travail très local en août 1917 en zone occupée francophone (Luxembourg, Belgique, nord de France) pour le troisième anniversaire du début.

Les Allemands n'en seraient pas à ça près puisque, si je me souviens bien, en 14 ils ont frappé par avance une médaille commémorant la future prise de Paris, où ils ne sont finalement jamais entrés.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

    • 5 Posts
    • 28 Views
    • 4 Posts
    • 51 Views
    • 3 Posts
    • 25 Views
    • 15 Posts
    • 2434 Views
    • 3 Posts
    • 31 Views



×