Aller au contenu

Un différent

Paris

 

En numismatique, le mot « différent » est un nom, pas un adjectif. Le différent est un petit dessin, une lettre ou combinaison de lettres présent sur la monnaie, la médaille ou le jeton, et qui identifie le graveur, et/ou l’atelier, et/ou le directeur de l’atelier. Ainsi, à de nombreuses époques, un même type monétaire peut exister avec… différents différents selon l’atelier de frappe, et même selon les graveurs successifs au sein du même atelier.

Une conséquence est que le différent du graveur peut permettre d’identifier l’atelier ou la période de frappe si le différent d’atelier ou la date est illisible.

Une autre conséquence est que l’étude des différents permet de repérer un certain nombre de faux, surtout les faux chinois récents copiant des monnaies de Louis XIV aux débuts de la Troisième république, car les faussaires chinois ne maîtrisent pas encore les différents et ont tendance à diversifier les millésimes et les ateliers sans modifier les différents. Un faux pourra donc combiner par exemple le différent d’atelier d’une certaine ville avec le différent du graveur d’une autre ville, ce qui est impossible dans la réalité.
 
1849_5-francs-300x150.jpg

France, 1849, 5 francs. Trois différents au revers : tout en bas le différent d’atelier (lettre A, qui identifie Paris), à sa droite le différent du graveur général (celui qui gravait pour tous les ateliers ; ici une tête de chien, qui identifie Jean-Jacques Barre), et à sa gauche le différent du directeur de l’atelier de Paris à cette époque (ici une main montrant du doigt, qui identifie Charles-Louis Dierickx).

 

 


Aliases

  • un différent
  • Le différent
  • le différent
  • les différents
  • Les différents



×