Jump to content

1578 quart d'écu (fautée, faux d'époque ?)


fabien2013
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai un quart d'écu d'Henri III qui me semble étrange, peut être bien même fauté.
Il s'agit vraisemblablement du quart d'écu référencé 1133 chez Duplessy.

 

Voici ce que je peux lire.
- du côte de la croix fleurdelisée:
+HENRICVS.III.D.G.FRANC.ET.POL.REX578
Il manque le 1 devant 578. Faute de frappe? Il n'y a pas d'espace entre le X et le 5, le 1 n'a donc pas pu être effacé.

 

Du côté de l'écu:
SIT.NOMEN.DOMINI.BENE.DICTVM..~.
Il y a deux incohérences ici:
Il ne devrait pas y avoir de point entre BENE et DICTVM.
Et le ~(une petite lune couchée, j'ai mis ce signe car je ne sais pas comment faire ce symbole au clavier) vient en lieu et place de l'atelier de fabrication. Je me demande s'il ne s'agit pas d'une surfrappe ? J'ai vu que sous Louis XIII, p207 du Duplessy, des coins ont été retouchés avec ce type de symbole.

 

Le poids de cette monnaie est de 8,66gr.

 

Avis aux spécialistes...

Merci d'avance pour votre aide.

croix.png

écu.png

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 12
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Merci pour ces précisions.

 

La lune ne correspond donc pas à un atelier?

Le 1 qui manque devant le 5 ne peut pas être une erreur de frappe?

Et le point entre BENE et DICTVM n'a pas une signification particulière? J'ai vu que sur certaines monnaies ce point était existant à cet endroit...  

Link to comment
Share on other sites

le 1 a sauté par manque de place en fin de légende, erreur de débutant.

l'alignement, orientation et position des lettres ne me semble pas compatible avec la qualité minimale pour des écus royaux. je pense qu'un coin de cette qualité aurait été rebuté, et le graveur renvoyé à ses études.

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas l'absence du 1 qui me choque le plus pour cette époque, mais le défaut total d'alignement des lettres (le BEN est incroyable, le S de SIT est savoureux aussi, à tel point que je l'avais pris pour un différent d'atelier) et leur caractère tremblé.

Je n'ai pas approfondi la question du croissant mais, comme pour le point entre BENE et DICTVM, il faut bien comprendre que de toute façon le faussaire a recopié ce qu'il voyait sur une authentique !

Link to comment
Share on other sites

D'après http://www.sacra-moneta.com/Mots-generaux-Techniques-de-fabrication/Differents-et-points-secrets-sur-les-monnaies-royales-francaises.html , sous Henri III ou plus exactement sous son nom, le croissant en tant que différent d'atelier (après il reste la possibilité d'un différent de personne, le graveur par exemple) concerne des monnaies frappées par la Ligue à Poitiers en 1591 et 1592 mais millésimées de 1586 à 1588, mais ce différent est accompagné de la lettre d'atelier G.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Paris a dit :

Oui mais tout le reste ne correspond pas ! Ni la date, ni la lettre d'atelier... Les monnaies circulent, j'ai acheté des chinoises anciennes en bord de Seine et trouvé des euros en Chine...

Bonsoir

 

elle peuvent circuler très loin ou pas ....

Link to comment
Share on other sites

Si vous avez une monnaie à identifier ou pour toute question, n'hésitez pas à vous inscrire. C'est gratuit et cela ne prend que quelques secondes.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share




×
×
  • Create New...