Jump to content

1881 essai (module et graphisme du quinzain d'or, daté 1720, en métal gris)


Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Un ami, ma donné cette pièce, c'est un petit louis XV d'argent, elle ressemble à celle n° 1664 de Duplessy, mais elle fait 25mm de diamètre et ne pèse que 5.27gr.

La cuirasse est différente et sur le revers, pas d'atelier! et la base des couronne sont différentes.

Est elle fausse ?

Merci d'avance

Cordialement

Philippe

 

 

74093a.jpg

74093b.jpg

Link to comment
Share on other sites

Merci à vous deux pour cette réponse très rapide !

Pour la provenance, cette pièce faisait partie d'une trentaine d'autre dans une boite que mon ami détenais de son père, il y a plus de  40 ans. Cet amis a 82 ans et n'est pas collectionneur. Alors "aliexpress", je ne suis pas sure ! Pour info, il y avais aussi dans la boite, un double tournois 1643, 1 demi sol 1785, 1 écu d'argent de LOUIS XIV 1643, et deux sesterces (Hadrien, Commode) et quelques autres...

La tranche est très fine 1 à 1.5 mm

 

bon dimanche

Cordialement

Philippe

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, numis87 a dit :

Bonjour, 

Pas de raison pour qu'elle soit fausse.

Il s'agit d'une pièce frappée à la fin du 19ème siècle, sous la troisième République (1881), à la monnaie de Paris comme essai de métal et de module au type de Louis XV.

Le poids n'est pas un critère à prendre en compte. En effet, on rencontre des exemplaires de poids divers qui vont du simple au double : 10.59 g, 10.32 g, 8.37 g, 8.45 g, 8.07 g, 7.98 g, 7.93 g, 7.44 g, 6.17 g, 6.87 g, 5.61 g, 5.42 g. Ce sont les poids d'exemplaires passés en vente au cours de ces dernières années. 

 

 

Bonjour Numis87; très intéressant. J'ignorais complètement cela. Quel était le but d'une telle frappe?

Une résurrection de l'emblématique Ecu aux 8L (frappé sous louis XIV et Louis XV - pas longtemps -  avant d'être rapidement supplanté par l'Ecu aux branches d'olivier) en 1881 semble assez...euh, bizarre?  Et il s'agit ici du 1er type (avec L croisés, uniquement frappé sous Louis XIV, exact?) alors que pour Louis XV il s'agissait d'un écu du 2ème type (L non croisés) - bien remanié il est vrai. Habituellement les essais sont frappés en très petit volume, visiblement ce n'était pas le cas. A quoi devaient servir ces frappes? Vraiment étrange. Question d'un novice intrigué! 🙂

 

Link to comment
Share on other sites

  • Guillaume Hermann changed the title to 1881 essai (module et graphisme du quinzain d'or, daté 1720, en métal gris)

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share




×
×
  • Create New...