Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/17/2014 in Event Comments

  1. until

    Venez pour Shawn Caza, auteur d'un livre proposant une classification différent des bronzes tardif de l'époque Romaine, restez pour faire la connaissance des coins numismatiques peu connu et hautement intéressants. C'est beaucoup mieux que la télé.
    2 points
  2. until

    Bonjour, J'y suis allé et j'ai été absolument stupéfait. Je m'attendais à quelques boîtes à chaussures remplies de timbres courants d'Elisabeth II des années 60-70 et quelques ferrailles liées par des crottes de rat, façon Emmaüs (en tout cas les Emmaüs que je connais). Et en fait, ce fut une vente exceptionnelle en quantité, en qualité et en prix notamment pour la numismatique et les vieux papiers ! En numismatique, ils sont au niveau des meilleurs stands de pro en bourse réputée. Des milliers de monnaies, depuis le vrac à 20 centimes jusqu'à l'or. Le vrac n'est pas du tout saturé de Lindauer et Etat français, il est très international, souvent ancien, et on y trouve pour 2 ou 3 euros, par exemple, les 20 reis de Pierre II du Brésil qu'on trouve plutôt à 5 euros ailleurs, des Indochinoises XIXe dès 1 euro, des soldos de Pie IX TB et TTB à 2 et 3 euros, du monnayage victorien pour les Indes ou le Canada TB ou TTB entre 1 et 3 euros... J'ai acheté aussi un vieux carton de monnaies cousues par un numismate d'il y a longtemps : 10 sapèques vietnamiennes identifiées, de 1802 à 1916, de 6 empereurs différents, pour 10 euros le lot ! Dans les sapèques chinoises beaucoup sont des fausses, courant XXe siècle, sinon aucun souci. Aucun faux chinois récent nulle part. Au-dessus du vrac, il y a les plateaux. Je n'ai pas regardé les françaises, par contre en matière d'étrangères le choix est incroyable, une ribambelle d'allemandes XVIIIe de bonne qualité, un certain nombre d'italiennes d'avant l'unification, des japonaises de Meiji et environs, des chinoises au dragon SUP à 20 euros (!), une magnifique petite siamoise SUP de Rama V à 10 euros que je n'ai pas pu prendre au vu du montant déjà dépensé... C'était superbe. Et tout est identifié. Une 5 marks de Guillaume II en très bon TB ou petit TTB, sans choc, à 20 euros. Un très bel ensemble de monnaies de nécessité allemandes des environs de la Première guerre mondiale, dont beaucoup que je ne connaissais pas. Je me suis offert, entre autres, un mil de Hong Kong en 1865 en SUP et un timbre-monnaie minimum TTB (l'état est difficile à évaluer pour ce genre d'objets) à 10 euros chacun. Pour une raison inconnue, l'antique se limitait à quelques savonnettes romaines. Pas ou extrêmement peu d'euros, en tout cas exposés. Du médiéval, mais peu. Ca commence plutôt vers 1600. Il y a a aussi des jetons. Billets : du vrac, presque systématiquement à 1 euro, et des classeurs dont le contenu va au moins jusqu'à 180 euros pour un français tout début XXe ou fin XIXe dont je ne saurais dire plus. Là aussi, s'agissant des français, beaucoup plus de billets de la première moitié du XXe siècle que de Saint-Ex. Militaria : pas énormément fourni, ce l'est parfois plus selon un des membres. Un bel ensemble de hausse-cols Restauration ou Louis-Philippe à 30 ou 50 euros pièce, du vrai artisanat de tranchée (bagues surtout), une bonne quantité de médailles de poitrine et de table, et même plusieurs plaques de shako ! Pas d'armes, mais je ne sais pas si c'est une position de principe ou un aléa. Minéralogie et cailloux divers : quelques dizaines d'exemplaires, mais beaux et variés. Certains à plusieurs centaines d'euros, d'autres nettement plus accessibles, tous identifiés. Les radioles fossiles à 50 centimes le lot de 2, les haches en pierre taillée à 5 ou 10 euros selon leur taille, un poisson fossile d'une quarantaine de centimètres de long (il lui manquait juste les 3-4 derniers centimètres de queue ) à 50 euros... Pas de submersion par le quartz ou la calcite, mais au contraire des choses qu'on voit parfois moins, sans être très rares. Les beaux blocs d'orpiment ou de chalcopyrite qui font entre le quart et la moitié de la taille de ma main (j'ai des grandes mains), c'est 1 euro. Un dollar des sables fossile, complet, de 10 centimètres de diamètre : 4 euros. Vieux papiers : phénoménal. Extrêmement varié, des affiches de spectacles aux vignettes paraphilatéliques en passant par les gravures, les actes notariés, les photos, les permis de conduire et les « inclassables », et toujours ancien, du XVIe siècle aux années 1950. Tous les papiers sont sains. Moi qui suis un habitué du salon philatélique, j'ai vu à la vente des Petits frères des pauvres au moins 10 fois plus de vignettes paraphilatéliques en une heure que sur toute ma vie d'avant, et d'une qualité infiniment supérieure : papier propre, séries complètes... Tout classé par thèmes : expositions universelles et coloniales, militaire, santé, tourisme... J'ai acheté deux lots de vignettes anti-allemandes des années 1920, 2 et 3 euros le lot. La « ligue antiallemande » de la place de la Bourse, « Plus de produits boches, les produits français sont les meilleurs », « Plus d'Allemands dans nos affaires – Bourse de Paris, entrée interdite aux Boches ! La lutte financière anti-germanique, 24 rue Feydeau Paris »... Dans les inclassables, j'ai pris un formulaire de don « pour le baptême des enfants païens » (« chaque année plus de 600.000 petits infidèles ») et surtout une rareté absolue : une affichette délivrée par la Kommandantur de Poitiers le 14 juillet 1940, à apposer sur le pare-brise du véhicule pour signaler qu'il s'agit d'une voiture de réfugiés autorisés à rentrer chez eux. Je ne connais que deux exemplaires de ce type de document : un au musée du blockhaus des Sables d'Olonne, et celui que je viens d'acheter. 3 euros ! Complété à la plume par le numéro d'identification et tamponné par la Kommandantur. Bien peu ont dû être conservés, surtout ceux qui ont été attribués... Tout un classeur rempli de tracts de la Résistance, des vrais, pas du 1945 ! De 20 centimes à 30 euros... J'en ai pris toute une batterie de 20 centimes à 1 euro, tous des documents clandestins, certains imprimés aux USA, avec des messages destinés aux civils et aux Allemands, ainsi qu'un document interne d'usine suite à un sabotage. Le plus cher, que je n'ai pas pris, est la revendication du bombardement des usines Renault à Billancourt. 30 euros je crois. Ils ont aussi un classeur d'autographes avec des courriers de Joseph Caillaux, Maurice Genevoix, Alain Peyrefitte, Chirac, des autographes de Virgil Gheorghiu, Daniel Gélin, Marina Vlady... De mémoire le plus cher est le Genevoix à 30 euros (beau et long courrier manuscrit), et peut-être le lot Caillaux qui comprend plusieurs documents. Certains des autres sont à moins de 10 euros. Timbres et enveloppes : des dizaines de milliers mais je n'en pouvais plus, je n'ai que survolé. Au total j'ai dépensé plus que pour Bagnolet ou Argenteuil, et je suis rentré à la maison avec un sac à dos lourd comme un âne mort. De surcroît, ma fille s'est vu offrir un livre miniature ancien et une hache en pierre taillée. Il n'y a rien à manger sur place, sauf le contenu d'un distributeur automatique de cochonneries sucrées, mais il y a des toilettes. Curieusement, il n'y avait ni disques-CD-DVD, ni livres, ni meubles, ni matériel de maison genre vaisselle ou électroménager. Je suppose que cela part par une autre filière. Par rapport à Emmaüs, c'est beaucoup plus « salon du collectionneur » que « vide-maison complète ». Ces ventes sont organisées au siège parisien deux fois par an : le premier samedi de décembre, et en mars. Il s'y ajoute une ou deux ventes annuelles en province (avec meubles cette fois) dans des villes variables, et des ventes aux enchères des « meilleurs lots » qui sont annoncées sur la page Facebook. Seul petit bémol : l'organisation est parfois un peu cafouilleuse. La dame qui fait la facture des monnaies note en temps réel le prix de chacune choisie et verse dans une même enveloppe, en vrac, tout ce qu'on sort à des prix différents, alors même qu'on lui a demandé d'attendre afin de procéder à un second tri, et ça fait ensuite tout un foin quand on veut remplacer une monnaie par une autre, alors que plus personne ne sait de quelle boîte provient celle qu'on remplace et, donc, quel montant il faut déduire de l'addition qu'elle a déjà faite. Je lui avais demandé à plusieurs reprises de conserver les monnaies en lots par prix de vente tant que je n'avais pas terminé, mais rien à faire, ce n'est jamais entré et cela m'a juste taillé une réputation d'emm... Mais d'emm... qui dépense beaucoup, donc ça passe. Au stand des vieux papiers, les trois premiers documents que j'avais choisis ont bien été payés, mais pas mis dans l'enveloppe qui m'était destinée, faute à la transmission de stand d'un bénévole à l'autre au moment de la pause repas. Je finirai par les récupérer, car tout le monde est de bonne volonté et très aimable, mais pour cela j'ai dû passer par des numéros de téléphone qui foirent, des adresses de messagerie électronique qui n'existent pas, et il faudra que j'attende un moment et retourne là-bas. En bref : une excellente adresse que je recommande aux numismates et autres amateurs d'Histoire !
    1 point
  3. until

    CORRECTION IMPORTANT: l'événement commence à 16:00 heures CET temps d'hiver.
    1 point
  4. until

    C'est intéressant, les orateurs sont top et c'est gratuit. Venez gouter l'atmosphère très international et élargir votre vue sur l'énorme variété offerte par la numismatique !
    1 point
  5. until

    "Tokens in the Evolution of American Cooperatives" C'est un sujet assez surprenant. Bien que les co-ops sont connus et normal en France, en Europe et l'Amérique du sud, je n'avais jamais entendu de co-ops aux Etats Unis.
    1 point
  6. until

    Changement de programme: Kevin Akin va me remplacer. Kevin est co-auteur du livre "Numismatic Archaeology of North America". (ISBN 978-1611329209) Yigit Altay vous amusera avec "Iconography in Ilkhan Coinage"
    1 point
  7. until

    En fait l'article existe déjà en plus détaillé que mon blabla (qui sera disponible à tous soit en visionnage gratuit en ligne, soit en téléchargement gratuit de la vidéo) : c'est le site de Potator ! A part une carte de France, deux photos de paysages et une d'un ducat italien, et une info sur la géographie de la Dombes, tout le reste vient de son site. Je lui avais proposé d'intervenir lui-même, il ne veut pas mais au vu de l'intérêt du sujet, je lui ai alors proposé de parler à sa place et il a accepté. Il m'aide en mp, la recherche est de lui, je n'en fais que la synthèse, le ppt et montrer ma tête. Cela n'aurait pas de sens que je signe de mon nom une pure synthèse du site d'autrui.
    1 point
  8. until

    Je dispose de places pour faire du covoiturage à partir de Saint-Malo (ou sa région)
    1 point
  9. Présent !!! Avec le sourire et la bonne humeur . De jolies monnaies sous coques , des raretés Un coin des bonnes affaires Et des monnaies a tout petit prix
    1 point
  10. until

    Bonjour, Evènement annulé faute d'intervenants... Seul Abhay avait confirmé son intervention. Rendez-vous en février j'espère !
    0 points
×
×
  • Create New...