Jump to content

numis87

Members
  • Posts

    449
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    41

numis87 last won the day on November 19

numis87 had the most liked content!

1 Follower

Profile Information

  • Genre
    Not Telling

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

numis87's Achievements

Proficient

Proficient (10/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

371

Reputation

  1. Bonjour, il s'agit d'un blanc guénar de Charles VI, 4e émission du 20/10/1411 frappé à Saint-Quentin comme en témoigne l'annelet visible sous la 17e lettre à l'avers et ? au revers avec la ponctuation spécifique de cet atelier (même ponctuation à Tournai) avec à l'avers deux annelets pointés superposés et au revers trois besants superposés. On trouve des guénars de la 4e émission avec un annelet 17e au droit et un annelet 16e au revers, mais on ne distingue pas ici clairement la présence d'un annelet 16e ? Ce guénar n'est pas en argent mais en billon blanc 399 ‰ (40% d'argent). Celui présenté ici est fortement corrodé (séjour en terre ou dans de mauvaises conditions de conservation ?). Les caractéristiques de ce guénar (notamment la graphie des lettres) montrent qu'il ne s'agit pas d'un faux.
  2. numis87

    1692 4 sols

    Bonjour, il s'agit d'une 4 Sols aux 2 L couronnés 1692, frappée à Rennes (9)
  3. numis87

    1784 écu

    Bonjour, Les monnaies dites “à la corne” en raison de cornes sur le front ne constituent pas une marque infamante. En réalité, “ces cornes” ne sont que le résultat d’une cassure de coin.
  4. Bonsoir Caratoc, remarque exacte. Pour Charles IX on ne trouve pas BENEDICTVM en entier mais différentes variantes BENED BENEDIC.. Idem pour les douzains d'Henri III et Charles X. Ne reste que Henri IV pour un atelier avec la légende débutant à 6h.
  5. Bonsoir, on trouve les 2 couronnes / 2 lis dès le règne de Charles IX sur les douzains du 2e type (1572) Il me semble distinguer un C à droite de l'écu de France ce qui indiquerait un douzain de Charles IX (un H pour Henri III ou IV un L pour Louis XIII).
  6. Bonjour, Trop d'anomalies, il s'agit d'un faux. L'ornement sur le I de PHILIPPVS ne correspond à rien. La gravure du châtel est fantaisiste et il ne doit pas y avoir de besant à son sommet, il doit s'insérer dans la croisette. Le O de TVRONVS est fantaisiste, la légende extérieure se termine par IHV XPI et pas HV XPI ...etc Voici sa sœur jumelle : https://www.ebay.fr/itm/403987808418?hash=item5e0f8cc0a2:g:GUoAAOSw9bVjY~Jv&amdata=enc%3AAQAHAAAAoHX6ZNjFPvpMlZqe1kmDZBbtFwmd6B%2B01%2B5JU6%2FS0G7TGYB%2FJ2RE4jtlsyk0t8jxwPQmhvTGhrz7arAuH4p5S%2F0iYYRzqjo2errAkyyPs7XsD0BR9vcdg61hZSXzMR9C8liJRTQWu5T8QQWmn2mA5UwxDEHdi8TvckWwPSTYhuh1qlTMo89WnS1SV8xDA3RftTM0oqzlXCrxGKwuBTIaTrA%3D|tkp%3ABk9SR76I2sGPYQ
  7. Bonjour, beau denier de Charles le Chauve, atelier de Melle. Pas de souci concernant son authenticité. Melle est certainement l'atelier le plus courant pour ce type.
  8. Bien évidement et dans ce cas il doit y avoir un poinçon. Info trouvé sur Internet : Comprendre le poinçon Tête d’Aigle pour l’or 18 carats Dès le 1er juillet 1919, le fameux poinçon « Tête d’Aigle » a été mis en place, succédant aux poinçons « Coq » de 1799 et « Tête de médecin grec » de 1838. Le poinçon « Tête d’Aigle III » était depuis lors utilisé sur l’or 22 carats comme l’or 18 carats. Mais depuis l’année 1994, la France a mis en place avec un trait de dessin différent, le poinçon Tête d’Aigle « Or Petite Garantie » à 750‰. Sur ce poinçon, le regard de l’aigle est tourné vers la droite et entouré d’un listel. Ce nouveau poinçon permet de garantir les bijoux en or massif 18 carats. Et selon le Bureau de Garantie, le poinçon or « Tête d’Aigle » de titre 750 porte un différent : V pour Annemasse, Σ pour Bayonne, N pour Nice, )( pour Strasbourg, α pour Paris, β pour Brioude, Ω pour Marseille… Comprendre le poinçon Tête de Mercure pour l’or 18 carats Il est intéressant de savoir que de 1919 à 1993, la France utilisait un poinçon pour l’or 18 carats spécialement réservé à l’exportation. Le poinçon Tête de Mercure III « Or Petite Garantie » à 750‰ est reconnu par le regard de l’aigle tourné vers la gauche et entouré d’un listel. Ce poinçon signifiait tout simplement que les objets et bijoux en or 18 carats ont été fabriqués en France, même étant destinés à l’exportation, à destination d’un autre pays que la France. Ces pièces étaient ainsi exonérées du droit de garantie français. Mais dès 1994, ce poinçon pour l’exportation fut supprimé.
  9. Il n'y avait pas de règle concernant le positionnement des lis et des couronnelles dans le cantonnement de la croix. Le graveur pouvait placer indifféremment les lis au 1er et 4e canton ou au 2e et 3e canton, idem pour les couronnelles. Cette remarque concerne l'ensemble des monnaies dont la croix est cantonnée depuis Charles VI jusqu'à Henri IV et même Louis XIII pour les douzains.
  10. Bonjour, Charles VII, blanc à la couronne, 4e émission du 26 juin 1456 (ponctuation par molettes), frappé à Tournai (point sous 16e lettre). Il n'est pas toujours facile de distinguer les blancs à la couronne de la 4e émission de Charles VII avec ceux de Charles VIII. Ils ont une même ponctuation par molettes et la différence de poids légal théorique ne permet pas de trancher : Charles VII 3,022 g, Charles VIII 2,846 g. Pour faire très simple, Charles VII : en général tous les N sont romain alors qu'ils sont onciaux sous Charles VIII. La graphie des lettres évolue, différents de maître, signes divers...etc...Beaucoup d'erreurs d'attribution de la part des marchands qui ont souvent tendance à tous les classer à Charles VII. Voir ces 3 exemples pour vous faire une idée : https://www.inumis.com/shop/charles-vii-blanc-a-la-couronne-4e-emission-tournai-904524/ https://www.cgb.fr/charles-viii-blanc-a-la-couronne-n-d-tournai-tb-,bry_530588,a.html autre Charles VIII :
  11. 750 pour de l'or 750 millièmes ou 18 carats composé à 75 % d'or pur. L’or 18 carats est un alliage utilisé en bijouterie. Valeur du gramme d’or 18 carats : (cours de l’or au Kg / par 1000) x 0,750 = ) autour de 40 € le gramme.
  12. "D'autre part" c'est juste pour faire référence à cette hypothèse émise précédemment.
  13. D'autre part, il n'y aurait aucun intérêt à rogner une florette courant pour 20 d.t. pour en obtenir un double tournois valant 2 d.t.. !
  14. Frappes des florettes royales (Charles VI) : 1re émission 10 mai 1417, 7e et dernière émission à partir du 6 mai 1420. Frappes des florettes du duc de Bourgogne au nom du roi :1re émission janvier- mars 1418, 7e et dernière émission à partir du 6 mai 1420. Frappes des florettes du dauphin Charles, régent, au nom du roi : 1re émission début avril 1419, 19e et dernière émission à partir du 20 juin 1422. Exemples de florettes des dernières émissions du Dauphin.
  15. Il s'agit bien d'une florette et cela n'a rien d'étonnant à ce qu'elle soit presque en cuivre. Si les conditions de titre des premières émissions de Charles VI (0,638 - 0,425 - 0,319...) sont encore bonnes, celles des florettes du Dauphin sont fortement dégradées au point que les dernières émissions étaient pratiquement en cuivre (0,026 pour la 19e ém. !). D'autre part, les florettes du dauphin sont de plus en plus mal frappées et sur un flan de plus en plus court au fil des émissions.
×
×
  • Create New...