Aller au contenu
legiux

lefranc et livres de numismatique

Recommended Posts

Bonjour je remarque que les cotes sont complètement faussés sur des sites de cotes et même sur les livres ou les pros choisissent des valeur farfelus pour côté des monnaies.

 

un exemple  qui peut m'expliquer :

 

1967 /  15.00€

1968 / 20.00€

1969 / 15.00€

 

une cote aussi basse comparé aux autres monnaies qui se comptent en plusieurs millions de tirage et qui cotent à 5€.

 

 

5 francs argent:

1959 48 Présérie, sans le mot essai
1959 4000 Essais avec grand "5" et petit "5" (le petit "5" sera choisi)
1960 55 082 000  
1961 15 630 000  
1962 42 500 000  
1963 37 936 000  
1964 32 403 600  
1965 5 156 000  
1966 5 017 171  
1967 702 305  
1968 357 000  
1969

504 050

 

 

 

 

 

C'est qui qui établie des valeurs comme ça ?

 

comme pour 1959 et 1959 essai.

si vous regardez bien, les cotes données sont complètement illogiques. par rapport aux nombres de tirage


Qulbutoké ! :D

 

--------------------------------------------------------------

Partager ce message


Lien à poster

Bonjour,

 

Les cotes des plus courantes de la séries sont portées par leur valeur intrinsèque (elles ne peuvent pas descendre en dessous du prix du métal)

Les moins courantes ne sont pas si rares que ça. Ces monnaies ont beaucoup été thésaurisées lorsqu'elles étaient en circulation.

Aujourd'hui elles sont refondues, mais les moins courantes sont souvent conservées et ont donc plus de chance de rester dans le circuit numismatique.

Pour moi l'écart est normal (du moins pour des qualités SUP ou en dessous)

 


La Boutique des membres : http://www.numismatique.com/encheres/

Une solution gratuite pour acheter ou vendre vos monnaies !

Partager ce message


Lien à poster

D'une manière générale la cote d'une monnaie ne dépend que partiellement de son tirage initial.

 

Comme le dit Rico il faut tenir compte egalement du nombre d'exemplaires restants, et on ne peut le connaitre qu'en faisant des pointages exhaustifs de tous les exemplaires qui passent, ce qui pour de forts tirages comme ceux des monnaies que tu prends en exemple peut être très fastidieux. Si un millésime "rare" (il faut encore s'entendre sur rare, 500 000 exemplaires pour moi ce n'est pas rare) a été thésaurisé massivement on le retrouvera facilement dans des états supérieurs. A l'inverse si un millésime hyper courant n'a pas été thésaurisé il aura beaucoup circulé et se trouvera peu dans les états supérieurs. L'exemple le plus significatif est la 1 franc 1960 : bonjour Clara pour en trouver une SPL.

 

Enfin il faut tenir compte de l'offre et de la demande : actuellement à peu près tout le monde se fout comme de sa première culotte des 5 francs argent, donc elles cotent peu

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 22 heures, Potator II a dit :

Enfin il faut tenir compte de l'offre et de la demande : actuellement à peu près tout le monde se fout comme de sa première culotte des 5 francs argent, donc elles cotent peu

Et ceux qui s'y intéressent ne le font en général que comme placement en argent métal, donc n'y mettront pas plus que la valeur métal, peu leur important le millésime.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×