Aller au contenu
Marie K

Médaille bronze coopération R. Pelletier

Recommended Posts

  • Bonjour,

J'ai retrouvé une médaille ayant été décernée à mon grand-père maternel. Je n'arrive pas à trouver sur le net à quelle occasion il l'a reçue et n'ayant plus de parents ni de grands-parents, j'aimerais vraiment savoir à quel titre il l'a reçue (je suis en train de me pencher sur la généalogie de la famille). Il venait du Luxembourg mais vivait et travaillait à Nancy (54) depuis 1925 ou 1926.

Par ailleurs, pourrais-je avoir une estimation de la valeur de cette médaille ?

Elle est en bronze, son diamètre est de 6,75 cm (environ) et elle pèse 202 g (balance de ménage).

C'est une  médaille signée R. Pelletier. Sur une face COOPERATION, sur l'autre UN POUR TOUS, TOUS POUR UN

A. M. François Ourth (mon grand-père)

HOMMAGE DE LA COOPERATION

Je vous remercie par avance de votre réponse,

Bien cordialement,

Marie K.

 

 

médaille coopération.jpg

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour votre réponse. Mais pouvez-vous me dire à quelle occasion cette médaille a pu être décernée ? Je n'ai rien trouvé sur le net.

Peut-être pouvez-vous m'aider. Qui la donnait à qui ?

Merci beaucoup.

Bien cordialement.

Marie K.

Partager ce message


Lien à poster

Elle est belle dans le style 1930, mais 220 euros ça me semble très excessif (99 un peu aussi, à vrai dire).

 

Ton grand-père a dû réaliser des missions à l'étranger.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

Merci :-) Impossible hier soir de venir répondre, le site devait être en maintenance.

Oui, ça semble cher en effet pour une médaille de bronze surtout si elle a été largement distribuée. En tout cas, merci pour les informations. Mon grand-père était luxembourgeois et travaillait à Nancy. Mais j'ai cru comprendre que pendant l'occupation allemande, il avait été obligé d'aller travailler pour le compte des Allemands. Ils avaient d'ailleurs modifié l'orthographe de son nom de famille. Je n'en sais guère plus car dans ma famille, tout était tenu caché et secret. Et il n'y a plus personne aujourd'hui pour en parler.

Bonne journée et encore merci pour tout.

Marie

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 5 heures, Marie K a dit :

Mon grand-père était luxembourgeois et travaillait à Nancy. Mais j'ai cru comprendre que pendant l'occupation allemande, il avait été obligé d'aller travailler pour le compte des Allemands.

Ca ce n'est pas la coopération...

 

Il y a 5 heures, Marie K a dit :

Ils avaient d'ailleurs modifié l'orthographe de son nom de famille.

Au moins les prénoms étaient germanisés. Certains membres de ma famille en Lorraine en ont changé 4 fois : nés pendant l'annexion donc avec un prénom allemand, leur prénom a été traduit en français après la Première guerre mondiale, puis de nouveau en allemand pendant la Seconde, puis de nouveau en français après la dernière guerre.

Dans le même temps, je ne sais pas si des noms de famille ont été "traduits" (ça m'étonnerait), mais ils ont pu être mal copiés, même en restant entre Français. Mon arrière-grand-mère était née Brégand (nom désignant un brasseur, de "breg" = "l'orge"), un employé d'état-civil a écrit une fois "Brigand", il a eu chaud aux oreilles...


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

:D

Mes aïeux d'Alsace bossue ont aussi vu leurs prénoms modifiés selon l'occupant des lieux.

Et bien sûr mon grand-père luxembourgeois est passé de Frantz à François. Mais pour le nom de famille, c'est vrai normalement. C'est ma mère qui s'est occupée de faire rétablir son patronyme en... 1968. Dommage qu'elle ne soit plus là pour m'en réexpliquer les causes.

Partager ce message


Lien à poster

coopération dans un cadre ouvrier ou agricole probablement, comprendre : membre actif/cadre d'une coopérative.

impossible qu'elle date de la (2ème) guerre : les allemands avaient confisqué tout le couvre, bronze, laiton, etc.

donc avant, plus probable, ou après.


helo3.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a une heure, hpdp a dit :

coopération dans un cadre ouvrier ou agricole probablement, comprendre : membre actif/cadre d'une coopérative.

Je n'y avais pas pensé (je visais la coopération internationale, celle qui nous fait construire des écoles et des installations dans le monde entier) mais c'est bien possible en effet.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster

je ne sais pas si je vais dire une bêtise mais mon grand-père a travaillé jusqu'à la fin de sa vie (pas dès 1924 ou 25 quand il est arrivé à Nancy où il a travaillé au Vieux Gourmet) pour les Coopérateurs de Lorraine.

Il aurait pu avoir cette médaille dans ce cadre-là (?).

 

Partager ce message


Lien à poster

J'ai dû chercher sur Ggle... "Les coopérateurs de Lorraine" sont bien une coopérative, donc oui, c'est très probablement la raison de l'octroi de cette médaille à ton grand-père, pour X années de travail ou une activité particulière qu'il aurait eue.

 

Les coopérateurs de Lorraine ont émis des timbres-ristourne, si cela te tente de commencer une petite collection... https://www.google.fr/#q="les+Coopérateurs+de+Lorraine"


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
il y a 43 minutes, Marie K a dit :

je ne sais pas si je vais dire une bêtise mais mon grand-père a travaillé jusqu'à la fin de sa vie pour les Coopérateurs de Lorraine.

Il aurait pu avoir cette médaille dans ce cadre-là (?).

 

ça se pourrait bien, si les dates concordent : 

 

En difficulté dans les années 80, en dépôt de bilan en 1985, les Coop de Lorraine s'affilient alors à ..
1990: les Coop de Lorraine s'affilient à .. et changent de politique. Elles misent depuis cette date sur le commerce de proximité, secteur dans lequel elles exploitent 1.600 magasins sous les enseignes Point Coop et Corso. ..
LE 08/08/1991
L'Union des coopérateurs de Lorraine (UCL) a déposé hier son bilan et a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nancy. L'UCL voulait déposer le bilan de trois de ses onze filiales.. . Le tribunal n'a pas accepté ce dépôt partiel et a placé l'ensemble de l'UCL, qui compte 830 salariés, en redressement judiciaire et nommé deux administrateurs judiciaires. 
http://www.lesechos.fr/08/08/1991/LesEchos/15947-051-ECH_les-coop-de-lorraine-deposent-leur-bilan.htm#670ru3yggXfWylGt.99


helo3.gif

 

Partager ce message


Lien à poster

Je ne sais pas pourquoi, je ne peux jamais répondre sur le message de Paris. J'ai bien rigolé pour la collection de timbres-ristourne. On (mes parents) avait le même système de timbres -ristourne à la Source (des points de commerce qui dépendaient peut-être - sous toute réserve - des Fonderies de Pont-à-Mousson). Mon g-p est mort en janvier 1969, il n'a donc pas connu la fin des Coop de Lorraine. Je vais aller voir le lien. Merci. Je crois me souvenir que début 1992 il y avait un procès concernant l'UCL mais le souvenir est très  vague. Une secrétaire qui devait témoigner a été "suicidée" (de force) dans sa maison, avec son chien et son mari.

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 1 heure, ALM a dit :

pas de doute : COOPERATIVE AGRICOLE car sur le revers on y voit des céréales et des fruits !

Ca ne discrimine pas l'hypothèse coloniale puisque les colonies ne produisaient à peu près que des produits agricoles... Les céréales, fruits et animaux sont aussi le thème majeur de la décoration de l'ancien bâtiment des étudiants des colonies à la Cité universitaire (bâtiment encore existant).

Ceci dit, là, au vu du parcours du récipiendaire, je pense que la réponse est les Coopératives de Lorraine, en effet.


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 13 heures, Marie K a dit :

Une secrétaire qui devait témoigner a été "suicidée" (de force) dans sa maison, avec son chien et son mari.

Dis donc, ça a l'air sympa chez vous !


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 6 heures, Paris a dit :

Ca ne discrimine pas l'hypothèse coloniale puisque les colonies ne produisaient à peu près que des produits agricoles... Les céréales, fruits et animaux sont aussi le thème majeur de la décoration de l'ancien bâtiment des étudiants des colonies à la Cité universitaire (bâtiment encore existant).

Ceci dit, là, au vu du parcours du récipiendaire, je pense que la réponse est les Coopératives de Lorraine, en effet.

 

je fais aussi les coloniales et toute médaille à thématique coloniale en fait mention dans pratiquement tous les cas de figure

 

donc à mon avis on peut exclure la coopération coloniale !

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

    • 2 Posts
    • 7 Views
    • 9 Posts
    • 35 Views
    • 3 Posts
    • 33 Views
    • 19 Posts
    • 483 Views
    • 18 Posts
    • 171 Views



×