Aller au contenu
novismatique

1237-1269 obole ou demi obole (Bretagne)

Messages recommandés

Bonjour, je souhaite avoir un peu plus de détails sur cette monnaie frappée pour les croisades il me semble , avec une estimation si possible.N'ayant pas la monnaie sur moi, je vous donnerai son poids dès que possible !

diamètre : 13-14mm

Merci d'avance !

jean 1er.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites



Merci d'avoir été aussi rapide, je passe récupérer la monnaie tout à l'heure et je vous donne son poids, le diamètre ne correspond pas elle mesure de 13 à 14 mm. Vous ne la trouverez pas dans les archives de cgb.fr 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui bien sur c'est pourquoi je précisai qu'une obole était plus petite qu'un denier

 

les références et données historiques du denier te seront utiles également même s'il ne s'agit pas de la même monnaie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas c'est vraiment sympa ALM d'y passer ton temps sur mon identification, voici ce que j'ai pu trouver sur le web, mais mon gros problème est le manque d'ouvrages au sujet de cette monnaie.

 

 

Cette belle pièce a aussi été publiée par Fortuné Parenteau, en même temps que le denier à la nef24. Il se caractérise par la présence d’un blason de forme carrée, qui lui vaut son surnom, mais on le trouve aussi désigné sous le nom de denier à l’échiquier. Il offre une parenté stylistique certaine avec le type précédent, en particulier le revers quasiment interchangeable. Il s’agit d’une série très cohérente qui comprend une pite, une obole et peut-être un double. Celui-ci n’est pas connu, mais un piéfort en donne le type, et qui diffère par la présence de croisettes qui cantonnent chaque angle de l’écu, et par la ponctuation par annelets25. La demi-obole a été publiée en 1882 par Caron, et l’obole, signalée par Fillon, a été retrouvée et publiée par F. Dumas en 196326. Ce type est lui aussi très original et peu fréquent en numismatique médiévale27. Pour Jean Duplessy, il date des années 1280, car c’est en 1279 que la croix longue apparaît sur les monnaies anglaises28. Les trouvailles viennent contredire cette chronologie. Le trésor inconnu III Bretagne (1265-1270) en contient 93 exemplaires, et celui des Echaubrognes (1246-1270), dix, ce qui conduit à placer ce type monétaire dans la deuxième moitié du règne de Jean Ier, avant 127029. Le trésor Inconnu III Bretagne révèle que les deniers à l’écu sont 15 % plus lourds que ceux à l’écu, ce qui pourrait laisser croire à une réévaluation, d’autant qu’ils semblent, à l’œil, de meilleur aloi30. En fait, le titre de la monnaie analysée indique 32,9 % de fin. L’alourdissement de la pièce est donc un piège. Le poids semble indiquer un renforcement du poids de fin, alors que l’aloi, difficile à mesurer par l’utilisateur, est plus faible. Si on prend un poids théorique de 1 g pour le denier, avec 100 g d’argent pur, on peut frapper 200 g d’alliage à 50 % de fin, soit 200 deniers. Si on augmente le poids de la monnaie à 1,15 g, mais avec 30 % de fin, on peut frapper 300 g d’alliage, soit 260 deniers. La rentabilité est évidente. En 1274, un extrait du registre des Olim indique que le duc affaiblit sa monnaie d’un quart31. Nous y voyons la confirmation de la baisse du titre entre le denier à l’écu et celui à l’échiquier, avec une étape intermédiaire et rapide, le denier à la nef32.

11Les séries monétaires de Pierre de Dreux et Jean Ier offrent un bilan contrasté. D’un côté, des monnaies bien diffusées et bien connues, faciles à dater, et de l’autre, deux types attachants mais rares et difficiles à situer. Sous Jean II, un changement a lieu, avec l’adoption des deniers au champ de Dreux et au franc quartier d’hermines.

 

Voici le lien avec la photo de l'obole : http://books.openedition.org/pur/25397?lang=en

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Tout a été dit, sauf des références :

"Les monnaies de comtes et ducs de Bretagne" Y. Jézéquel, Paris 1999. ref. n° 55.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Est il possible de joindre novismatique au sujet de cette magnifique monnaie obole de jean I le roux par le biai de ce forum ou par d'autres moyens

 

merci beaucoup

 

cordialement

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Est-ce une obole ou une demi-obole ?

Par ailleurs il y a un couac dans la phrase "les deniers à l’écu sont 15 % plus lourds que ceux à l’écu".


"Les highlights de la live auction e-Billets". 8 mots, 4 en anglais dont un dans un hybride linguistique. Michel Prieur est mort deux fois... Pardon, Michel Prieur est dead deux times. Quel ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si vous avez une monnaie à identifier ou pour toute question, n'hésitez pas à vous inscrire. C'est gratuit et cela ne prend que quelques secondes.

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement



×
×
  • Créer...

Information importante

Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.