Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/17/2021 in all areas

  1. Bonjour, Un ami a attiré mon attention sur cette monnaie. Il s'agit d'un quart d'écu inédit pour l'atelier d'Aix-en-Provence dont les coins ont été gravés par Léger, le graveur local de la Monnaie d'Aix-en-Provence. Lors du colloque de la SENA qui s'est tenu à Monaco, j'ai pu publié en collaboration avec Philippe Schiesser et Philippe Ganne le demi-franc de Léger au millésime 1636. Il a depuis été acheté par le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France. Le quart de franc était inconnu, mais le chiffre de mise en boîte (30,5) permettait de dire que des quarts de franc avaient été frappés. Voici enfin un exemplaire qui apparaît. Courant 1636, le greffe de la Cour des monnaies expédia des poinçons réalisés par le graveur général Jean Darmand Lorfelin, mais les nouvelles pièces qui seront frappées porteront un grand col plat et non pas un petit col plat comme sur cet exemplaire. Cette monnaie mérite d'être intégrée dans l'ouvrage que je prépare sur les monnaies de Louis XIII à Louis XVI et dont la fusion se fera la semaine prochaine. Je pensais en avoir terminé avec le règne de Louis XIII, cette découverte me montre le contraire ! Serait-il possible d'en faire une photographie en haute résolution ou d'en recevoir une afin de l'illustrer dans l'ouvrage, ce qui permettrait notamment de faire un détourage informatique du buste et du revers ? Belle monnaie très rare et pas si mal conservée si l'on tient compte de la rudesse avec laquelle le graveur Léger réalisait ses coins. Bien cordialement, Arnaud Clairand.
    8 points
  2. Bonjour, Denier de bas billon ou de cuivre frappé sous Philippe III roi d'Espagne (1598-1621) à Barcelone (B) pour la Principauté de Catalogne. Dommage pour l'état de cette monnaie corrodée et bien rognée... Dinero - Felipe III (Barcelona,B) - Principality of Catalonia – Numista Espagne Philippe III (1598-1621) Denier BARCELONE TB+
    7 points
  3. Alors il pourrait s'agir d'un billet de la banque du sperme, pour payer en liquide.
    7 points
  4. https://www.acsearch.info/search.html?id=6323283 Bronze d' Epire / buste d 'Atémis c'est bien une pointe, mais d' une lance buste d' Artémis..
    7 points
  5. https://www.acsearch.info/search.html?id=5136382 Bronze provincial de Trajan / de Stobi / Macédoine.
    7 points
  6. C'est un follis de Béla III, roi de Hongrie https://fr.numista.com/catalogue/pieces33692.html
    7 points
  7. Trop content ! J'ai réussi à négocier cette pièce de 2 euros rare (avec un aigle dessus) à 1500 euros au lieu de 30 000 euros ! C'est un peu un pigeon le vendeur mais j'ai fait une affaire
    6 points
  8. https://rpc.ashmus.ox.ac.uk/coins/1/2367 C'est celle-ci : bronze de Pergame / 17mm / 3,13g / buste de Germanicus à gauche et de Drusus
    6 points
  9. Bonjour, pas de mystère, on trouve ces perles dans les palmes de certaines des monnaies aux palmes frappées à Limoges. En voici trois : 2 écus 1693 et 1694 - un quart d'écu 1695. A noter que le revers de l'écu 1694 semble avoir été frappé avec le même coin que celui de la monnaie dont il est question ici.
    6 points
  10. https://rpc.ashmus.ox.ac.uk/coins/1/1924 Celui-ci est pas facile, hpdp a vu juste pour la période. un bronze du Bosphore de Claude et Agrippine II 23mm
    6 points
  11. Pour changer un peu du "bonjour", je vous adresse déjà un grand merci collectif, car j'ai trouvé une mine d'information sur ce forum sans y être connecté. Je m'y suis inscrit aujourd'hui, voici donc une brève présentation. L'origine: Mon grand-père a eu une vie pour le moins agitée: Orphelin à la naissance, il a été enrôlé de force dans l'armée allemande pendant la 2ème guerre mondiale, envoyé sur le front russe, et a été gravement blessé. De retour au pays, l'état lui a confié un tabac-presse (comme c'était l'usage pour les grands invalides de guerre), qu'il a exploité avant de devenir gérant de l'agence bancaire du village. Homme de lettres (sans avoir pu faire les études auxquelles il aurait pu prétendre), il était féru d'histoire, et très collectionneur dans l'âme: Timbres, pièces de monnaie, porte-clés, il a conservé beaucoup de belles choses. Etant l'aîné de ma génération, j'ai été le seul petit enfant a bien le connaître (il est décédé en 1989, à mes 12 ans). On dit souvent que les passions sautent une génération et c'est ici bien le cas: Aucun de ses 4 enfants n'a eu de véritable fibre de collectionnite aigue. Par contre, pour moi, et aussi loin que je me souvienne, ses trésors étaient un véritable aimant. Je ne compte pas les heures passées sur ses genoux à contempler les pièces, trouver les pays sur une mappemonde (petit), ou rattacher chacune à l'histoire de son pays (ensuite). Pour mes 10 ans, j'ai donc hérité d'une grosse boîte à cigares remplie de pièces (250, sans aucune protection pour 95% d'entre-elles) que j'ai conservé depuis. J'ai été très créatif pour planquer mon trésor, changeant au gré des années la cachette, ce qui rendait absolument dingue ma mère. Elles auront servi de rançon lors des jeux avec mes copains, de monnaie pour jouer "à la marchande" avec ma cousine (Arf !), et ont été étalées des centaines de fois sur la moquette de ma chambre. Heureusement, quand est gosse, c'est ce qui est gros et qui brille qui attire: Ce sont donc les 50 francs "Hercule" qui ont le plus morflé. Bien plus tard, jeune étudiant, j'ai acheté les classeurs pour les stocker, et grâce à Internet et quelques visites au magasin de numismatique du coin, j'ai commencé à les recenser et les évaluer. Grâce aux bons conseils trouvés ici, elles n'ont pas été nettoyées. Et ainsi, une à deux fois par an, je les ressors (enfin du tiroir hein, pas de leurs protections ;)). Ma "crise" a repris il y a quelque semaines, mais de manière bien plus vorace: L'envie de compléter et d'analyser plus finement, mais aussi de "trouver" les fameuses inconnues. Ce premier lot sert de base à ma collection, et sa valeur sentimentale, historique et numismatique a bien plus d'importance que la valeur pécuniaire. J'ai pris un plaisir infini à retrouver chacune (et un temps absolument colossal a tout décrypter et retranscrire, mais impossible de m'arrêter), et je n'ai qu'un gros regret, c'est d'être désormais arrivé au bout. Resteront quelques questions que je ne manquerais pas de poser, quant à l'état de celles-ci, ou quelques interrogations que j'ai. Si vous êtes toujours là, c'est que vous êtes fort patient (désolé pour le pavé), alors voici quelques une de mes découvertes: - La plus vielle: Un as de Néron (RIC I 313 ou 475) de 62 - 68 Après J.C - La plus fausse: Un Ecu 1727 dit "aux branches d'Olivier" de 21.9 gr. : https://www.numismatique.com/forum/topic/40732-ecu-1727-louis-xv-dit-aux-branches-dolivier-caen/ - La plus difficile à identifier: Un jeton cuivre du sacre de Louis XV à Reims - 1723 - La plus belle surprise: 2 Gulden Maximilian II du royaume de Bavière - 1855 (1.000.000 d'exemplaires) - La plus belle côte: Un 1/2 franc suisse 1851 "Helvetia" en état TTB (au moins) - La plus belle découverte: Un 1/2 Mark 1917 - Wilhelm II - G (600 000 exemplaires) - Le petit coup de cœur : Les 23 semeuses "50 centimes" des années 1898 à 1920 (mais des doublons et des années manquantes). Il y a beaucoup de pièces en argent, et j'avoue qu'elles me plaisent beaucoup, je pense orienter ma collection vers: - Compléter les semeuses (50 centimes, 1 franc, 2 francs) - Compléter les séries allemandes en argent (1873 - 1923) et les reichsmark (1924-1948) - Compléter les belges "Leopold II"
    6 points
  12. Bonjour, Je pense que c'est une obole de Lampsakos avec la tête d'Athena d'une face et un portrait jeanniforme de l'autre Exemple cgb
    6 points
  13. avec HENRICVS 4 (et pas IIII) côté croix et une ancre fin de légende c'est bayonne (L) https://www.cgb.fr/henri-iv-le-grand-douzain-aux-deux-h-3e-type-1595-bayonne-ttb,v37_0426,a.html
    6 points
  14. https://www.acsearch.info/search.html?id=5049691 Bronze autonome de Ionie / Smyrne.
    6 points
  15. C'est un denier d'Alfonso VIII de Castille. Ce type de deniers fûrent appellés "dineros burgaleses" (denier de Burgos), même si fûrent frappés a un autre cité. Cette-ci probablement fut frappé à Toledo entre 1190 et 1214. https://monedamedieval.es/portfolio-items/momeca-31-a8-dinero-creciente-alfonso-viii-series-reales-entre-1174-y-1190?portfolioCats=41
    6 points
  16. Quadran il me semble : https://www.acsearch.info/search.html?id=1039039
    6 points
  17. Proche de ceui-ci, tête diadémée devant la lettre A attribué à Ansedert / Marseille. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5783841h/f96.item.texteImage
    6 points
  18. Bonsoir, C'est un denier polonais (slaves de l'Ouest), frappé sous Boleslas IV (Boleslaw IV) de Pologne (1146-1173). A/ Le roi debout de face, tenant une bannière et un bouclier, entre une étoile et un X. R/ Deux personnages assis à une table, se tenant la main. D'autres variantes de ce denier https://www.pegasusauctions.com/z117-poland-boleslaw-iv-1146-73-denar-nd-silver-0-55g-such-xix-2 https://www.numisbids.com/n.php?p=lot&sid=3246&lot=12
    6 points
  19. as celtibère de tarraco https://www.catawiki.com/fr/l/40012735-espagne-tarraco-tarragona-as-augusto-27-ac-14-dc-doble-busto-cabezas-afrontadas-de-cayo-y-lucio-c-v-t-cl-caes-avg-f-bronze cayo et lucio affrontés, fils d'agripa et julia fille d'auguste https://www.tesorillo.com/altoimperio/cayo_lucio/1cayo_lucio.htm
    6 points
  20. L'écu sur la chaise !
    6 points
  21. Bonjour, J'étais sûr que ce n'était pas lorrain, j'ai essayé le monnayage normand avec un motif approchant et ce n'était pas ça non plus... En fait il n'y a aucun temple, il suffisait de faire une rotation de 90° de l'avers pour apercevoir le motif. C'est une maille du Comté de Hainaut attribuée à l'atelier de Valenciennes (XIIème siècle). La monnaie de Guillaume qui semble être en cuivre est apparemment une fausse monnaie d'époque qui devait-être argentée pour berner l'utilisateur... Réf. M483 dans le lien ci-dessous http://lesmaillesdeflandre.fr/lesmaillesdevale/index.html
    6 points
  22. Bonjour, Jeton de Gaspard de Coligny, Amiral de France (1519-1572). A/ G.DE COVLLIGNY.Sr.D.CHA-LON.AMIRAL.DE.FRANCE ; Ses armes dans un écu échancré posé sur une ancre, le tout entouré du collier de l'ordre de Saint Michel. R/ +SAT VOLVISSE (forme végétale) ; Trident et 2 ancres en sautoir.
    6 points
  23. Bonsoir, ressemble au dt 388 bronze des Ambiens tête casquée.
    6 points
  24. Bonjour, Ce n'est pas vraiment ça. C'est une médaille du début XVIIIe siècle (mais la date n'est pas lisible) Elle concerne un pèlerinage aux Saintes Reliques d'Aix-la-Chapelle . Avers: Quatre médaillons montant les reliques offerte par Charlemagne En 1 : les langes du Christ, en 2 : le drap de la décapitation de saint Jean Baptiste en 3 : la Sainte-Robe de la Vierge en 4 : les bas de saint Joseph. Revers: Marie et Jésus face à Saint Charlemagne qui tient en main le reliquaire contenant les Saintes Reliques. Voici celle du pèlerinage de 1706
    6 points
  25. Le patronyme SOUPA est très commun dans cette région. Comme hpdp, au début je n'ai rien trouvé sur les biscuits du même nom... Mais après des recherches poussées, il s'avère en fait que cette biscuiterie a eu une existence éphémère et par la suite Jean SOUPA s'est associé à Marcel LOGNON pour élaborer la recette d'une célèbre soupe...
    6 points
  26. Bonjour, c'est un dinar frappé en 350 de l'Hégire (=961) à Sijilmasa (Maroc) au nom du calife fatimide al-Mu'izz (953-975). Réf. Nicol type B, n° 274. Serait-il possible de savoir (approximativement) d'où elle vient ? Merci d'avance, cordialement, Marc
    6 points
  27. Bonjour, La Société Sétoise de Numismatique à mis en ligne un "répertoire des écus et euros temporaires de France 1991-1998". Un document pdf, qu'on peut librement télécharger sur leur site (la 194° discussion) : http://www.societe-setoise-de-numismatique.fr/discussions.html
    6 points
  28. Bonjour, Je viens d'identifier ce sceau sur un autre forum, et je vous fais un copier coller Superbe sceau navette. D'après la prise au dos et d'après la graphie des lettres, je pense qu'il date du XVe siècle ou deuxième moitié du XIVe. Je lis: S' PRIORIS VALLI COMITIS ORDINIS S VVILE' S. = Sigillum = sceau PRIORIS = prieur VALLI COMITIS = vallée (val, vallon) du Comte (ou de la Comtesse) (normallement pour la comtesse c'est comitisse, mais l'on trouve aussi parfois comitis) ORDINIS = de l'ordre de S. = Saint VVILE' = WILE'(au moyen-âge on a écrit la lettre W avec 2 V "VV" ) WILE' se termine par une grande apostrophe, cela signifie que le mot a été abrégé On peut considérer que WILE est l'abréviation de WILELMI (ancienne graphie de Wilhelm) Et Wilhelm, en allemand, signifie Guillaume en français. Donc, à ce stade, on peut dire que c'est: le sceau du Prieur de la vallée du comte (ou de la comtesse) de l'Ordre de Saint Guillaume Mais, ça reste vague. Alors, je suis allé voir sur un site où cette merveilleuse matrice a été postée et j'ai appris que le détectoriste qui l'a trouvée vit en Alsace. Si l'on prend en compte cette information et si l'on suppose que la trouvaille a été faite en Alsace, on peut tenter une approche germanique. Comment dire vallée du comte en allemand der Graf (le comte) die Gräfin (la comtesse) das Tal (la vallée) Vallée du comte = Tal des Grafen (Grafental) On trouve le Monastère de Graefenthal en Allemagne, mais ... c'est à 370 Km de l'Alsace, et surtout c'est un monastère cistercien qui n'a donc rien à voir avec Saint Guillaume. vallée de la comtesse = Tal der Gräfin (Gräfintal) On trouve Gräfinthal, une abbaye construite au milieu du XIIIe siècle par la comtesse Elisabeth von Blieskastel qui en a fait don aux moines ermites de l'ordre de saint Guillaume de Malavalle. Là, tout concorde, il reste à voir où se situe l'abbaye de Gräfinthal par rapport au lieu supposé de découverte. Et bien, cette abbaye se trouve en Allemagne, dans la Sarre, à moins de 1 kilomètre à pied de la frontière française (côté Moselle) et à moins de 17 kilomètres de l'Alsace. DONC ... Sceau du prieur de Gräfinthal de l'ordre de saint Guillaume aux environs du XVe siècle. Maintenant affirmer à 100% que mon interprétation est exacte, ce n'est pas possible, mais je dirai à 99% pour laisser la place à une autre interprétation.
    6 points
  29. Faut-il s'étendre sur le sujet ?
    5 points
  30. Antoninien de Tétricus Ier / revers PAX AVG
    5 points
  31. c'est donc la n°37 : demi-stuiver 1er type par david de bourgogne comme évêque d'utrecht. https://fr.scribd.com/doc/249499914/De-Utrechtse-munten-ten-tijde-van-bisschop-David-van-Bourgondie-door-H-Enno-van-Gelder pratique la liste des ouvrages, merci alm
    5 points
  32. Bonjour, Poids pour la (rarissime) couronne d'or royale de Philippe VI. + POIS DE CORNE est très certainement une variante abréviative non répertoriée de + POIS DE CORONE (Poids de la couronne). 45 au marc = 5,43g De rarissimes monnaies d’or royales aux enchères vendredi à Bordeaux
    5 points
  33. https://www.acsearch.info/search.html?id=2350204 Bronze de Trajan Déce d' Ephése. https://rpc.ashmus.ox.ac.uk/coins/9/634
    5 points
  34. Demi- follis de Carthage / KRTG / de l' Empereur Phocas
    5 points
  35. double parisis de philippe 1er, duc de bourgogne, mort a 15 ans. https://www.cgb.fr/bourgogne-duche-de-bourgogne-philippe-de-rouvres-double-parisis-tb-ttb,v22_0622,a.html le module correspond, CGB dit R3 : rare. https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Ier_de_Bourgogne
    5 points
  36. Bonjour, C'est un poids d'une once (16ème de livre) de la ville de Béziers (Hérault) . https://www.ogn-numismatique.com/article.asp?langue=fr&article=6041 http://www.monnaiesdetections.com/?tag=beziers
    5 points
  37. https://www.acsearch.info/search.html?id=194664 C'est un bronze autonome de Mysie / avers buste du Sénat au revers le héros ATTAOSle buste et le drapé du Sénat semble correspondre, ainsi que les lettres ....CV
    5 points
  38. https://www.acsearch.info/search.html?id=1872569 Bronze de Macédoine / Philippe V et Persée.
    5 points
  39. Bonjour, C'est un denier tournois et comme il n'y a vraisemblablement qu'un seul P à PHILIPVS il s'agit d'une frappe de Philippe III (1270-1280). PHILIPVS REX TVRONVS CIVIS
    5 points
  40. A Hpdp: -Merçi pour les références relatives aux monnaies arabes et tunisiennes. -OK pour la publication d’’articles sur les monnaies de Tunisie. Je commencerai peut être par les monnaies beylicales de la période Mouradite du 17ème siècle à partir de l’occupation ottomane, période « pauvre » en références et également en monnaies incluant des problèmes d’identification. A ALM: Oui. J’ai publié cet article sur mon blog suscité au début de mes travaux sur les monnaies en cuivre du Fals (Bourbe) et ses subdivisions tel que le Qafsi (Bourbine). Cet article a été mis à jour après la publication sur Amazon en 2020 de mon cahier artistique n°03 relatif au système monétaire de la régence de Tunis 1574-1891(Période du système de la Piastre-Ryal- aboli définitivement en 1891 par l’autorité du Protectorat Français). La mise à jour opérée est de fond car je préconise un système du Fals à 3 composantes (Fals-Bourbe-, 1/3 Fals, 1/6 Fals-Qafsi-) alors que le KM (Catalogue des monnaies mondiales Krause Mischler) parle de 4 composantes du Fals (Fals, ½ Fals, 1/3Fals, 1/6Fals) et pour d’autres : Fals, ½ Fals, 1/6Fals. Ce désordre est dû d’après mon constat à un manque de preuves documentaires et d’archives officiels permettant une normalisation académique. En attendant les preuves et de nouvelles découvertes, ce désordre risque de perdurer.
    5 points
  41. Bonjour, Cadurques (Cadurci), région de Cahors, drachme au type de Cuzance. https://www.cgb.fr/cadurques-region-de-cahors-drachme-du-type-de-cuzance-imitation-du-type-triangulaire-s-142-ttb-,bga_423659,a.html https://www.cgbfr.com/cadurques-region-de-cahors-drachme-du-type-de-cuzance-ttb,bga_132377,a.html https://www.cgb.fr/cadurques-region-de-cahors-drachme-du-type-de-cuzance-ttb,bga_423455,a.html
    5 points
  42. Bonjour, Ce n'est pas un drapeau turc. C'est une pièce de 5 dinars algérienne https://fr.numista.com/catalogue/pieces2931.html https://www.ebay.fr/itm/PIECE-DE-5-DINAR-ALGERIE-1984-642-/174177793901?gclid=EAIaIQobChMIp-7A9fu08QIVkbWyCh3C7wxeEAQYAiABEgJ3bPD_BwE&var=0&mkevt=1&mkcid=1&mkrid=709-53476-19255-0&campid=5338666530&toolid=10044&customid=EAIaIQobChMIp-7A9fu08QIVkbWyCh3C7wxeEAQYAiABEgJ3bPD_BwE
    5 points
  43. Bonsoir, C'est un bronze TOGIANTOS/SLAMBIOS à l'attribution aux pictons incertaine, en voici un exemplaire présentant une variante au niveau de la coiffure... Sur la monnaie de Doum, la légende TOGIANTOS est complète et parfaitement lisible https://www.colleconline.com/fr/items/33695/monnaie-antique-gauloise-serie-1283-dt-3693-bronze-togiantos-slambios
    5 points
  44. c'est un crux pellit copper du roi James III d'Ecosse, par contre je ne sait pas comment identifier les types différents https://fr.numista.com/catalogue/pieces277176.html https://fr.numista.com/catalogue/pieces125265.html https://fr.numista.com/catalogue/pieces277173.html https://fr.numista.com/catalogue/pieces95247.html
    5 points
  45. Bonjour à tous, Il s'agit sans doute d'un faux d'époque : on reconnait des petites "taches" où la feuille d'or qui couvre l'âme de cuivre/bronze est légèrement ébreché – bravo pour Jules de pas détruire tout dans le procédé de nettoyage de cette monnaie sale avec couverture fragile ! Mais j'aimerais de voir des meilleures photo's pour avoir la confirmation de ce "détail". Les faux d'époque sont bien connus parmi les séries d'or de l'époque mérovingienne, et souvent ils ne sont pas lisibles ou montrent des légendes fortement enchevêtrées. Ici c'est autre chose, les légendes indiquent le lieu de fabrication LOCOSANTO (Lieusaint, Seine-et-Marne) et le responsable monetarius qui s'appelle DACOALDO. Le type est bien connu (des dizaines des exemplaires de plusieurs variétés) et même cette variante est documenté on le donne les références Belfort 2211 = Prou 850. Le dernier indique la présence dans la collection du Cabinet des Médailles à Paris. Pourtant, cet exemplaire est une version normale, bien authentique, et d'un titre comme les autres… Voici la deuxième raison pour demander la confirmation par meilleures photos – dès que je vois maintenant les deux pièces, l'authentique et le faux, ont l'air (alors, pas encore certain) d'être frappées avec les mêmes coins. Une telle circonstance est exceptionnelle ! Serait-il possible de prendre rendez-vous pour consulter la pièce personellement une fois que j'arrive en France cet automne? Arent POL PS: l'orientation du revers est en bonne ordre: le monnayage mérovingien tend de suivre le modèle romain et normalement les légendes commencent en bas; bien sur il y a plein des exceptions, mais dans ce cas on observe le dessin standard "croix sur globe" (globe renfermé dans une petite cercle des perles, dessous la croix).
    5 points
  46. bonjour c'est un jeton à la tête de SARRASIN, il me semble l'avoir déjà vu dans le ROUYER ! Proche de ROUYER 1333 https://www.cgb.fr/rouyer-viii-jetons-classes-par-types-jeton-de-compte-a-la-tete-de-sarrasin-ttb,fjt_089571,a.html Comparer ces élèments avec ton jeton Avers Titulature avers : + AVE MARIA : GRACIA . Description avers : Buste à droite, drapé, la tête ceinte d’un tortil ou d’un diadème très étoffé. Revers Titulature revers : + A * *VE* *M* *AI*. Description revers : Croix arquée et fleurdelisée, centrée d’une fleur de lis et cantonnée de quatre quintefeuilles. Commentaire Type à la tête de sarrasin. Historique ROUYER - VIII. JETONS CLASSÉS PAR TYPES Nicolas-Joseph-Jules Rouyer (1820-1898) léguait en 1897 sa collection de jetons et méreaux au département des Médailles de la Bibliothèque nationale de France. Sa volonté de garder sa collection intacte et l'envi de la laisser complète, accessible et utile à ses concitoyens semblent les motifs premiers de ce legs. La collection est commencée vers 1840 et Rouyer donne son premier article à la Revue numismatique en 1844. Plus d'un demi-siècle plus tard, le legs comprend, entre autres, 1860 jetons et méreaux du Moyen-âge. En 1899, la collection est classée et répertoriée, puis publiée par Henri de La Tour en deux volumes. Le premier tome qui reprend les 1860 jetons et méreaux du Moyen-âge, les plus intéressants selon Rouyer, a été réédité en 2000 et reste encore actuellement une source incontournable pour ces monuments du passé.
    5 points
  47. Bonjour c'est une Belvès des petrocores
    5 points
  48. très beau gros de cologne https://www.elsen.eu/List-288/MOYEN-AGE-MEDIEVAL-TIMES-386-644/ALLEMAGNE-398-458/emodule/3863/eitem/88879
    5 points
  49. Bonsoir à tous En effet, les imitations avec buste à gauche sont pas courantes. En général, plus le type copié est rare, plus l'imitation l'est également. Les bustes à gauche sont rares mais présents dans le monnayage de Postumus, Victorinus, Tetricus I et Tetricus II. Pour l'exemplaire en question, je verrais bien Postumus (épaisseur de la barbe) mais difficile de se prononcer vu le flan court utilisé (une partie de la frappe est hors champ). Difficile également de se prononcer sur le revers. A noter l'épaisseur du flan utilisé, particulièrement épais. Auriez-vous le poids de cette monnaie? Ci-joints quelques exemplaires d'imitations buste à gauche : Exemplaire du trésor de Richborough (voir n°10, planche 10 : http://numismatics.org/digitallibrary/ark:/53695/nnan25591) Exemplaire du trésor de Witchurch (voir exemplaire n°6 planche XII ; Coinage and currency in Roman Britain, Sutherland, 1937, Oxford University Press) Exemplaire du British Museum (voir exemplairen°11 planche XII ; Coinage and currency in Roman Britain, Sutherland, 1937, Oxford University Press) Exemplaire du trésor De Saint-Mard (voir exemplaire n°4952 planche XLII ; Le Tresor De Saint-Mard I Etude Sur Le Monnayage De Victorin et Des Tetricus, 1970, Editions Cultura, Wetteren) Exemplaires de la vente n°42 - 16-09-2016 Paul-Francis Jacquier (exemplaire n°931 et 938) Exemplaires issus du DE WITTE (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9684791z.texteImage) Exemplaire n°8 issus de "Barbarous radiates : imitations of third-century Roman coins", 1949, Hill, Philip, ANS : http://numismatics.org/digitallibrary/ark:/53695/nnan11181) Un exemplaire de ma propre collection : https://www.colleconline.com/fr/items/152775/monnaie-antique-av-jc-ap-romaine-republicaine-imperiale-figure-incertaine-debout-buste-a-gauche
    5 points
  50. Bonjour, C'est un soldo de Philippe III d'Espagne (1598-1621) frappé à Cagliari en Sardaigne. A/ : PHS R ARA SAR R/ : INIM EIVS IHDVAM CONFVSIO https://www.deamoneta.com/auctions/view/101/322 https://www.ilrealecollezionismo.it/index.php?route=product/product&product_id=338
    5 points
×
×
  • Create New...